amitiés et partages

un forum convivial pour tous
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» jeudi 23 novembre
Aujourd'hui à 13:39 par mesangebleue88

» Le son du dernier est le premier
Hier à 21:08 par mesangebleue88

» faire une phrase avec le dernier mot
Hier à 21:06 par mesangebleue88

» Le Tautogramme...
Hier à 21:05 par mesangebleue88

» Le mot à mot...
Hier à 21:04 par mesangebleue88

» Quelques mots, une phrase, une histoire...
Hier à 21:01 par mesangebleue88

» Les Mots qui se suivent
Hier à 20:56 par mesangebleue88

» Mercredi 22 Novembre 2017
Hier à 20:55 par mesangebleue88

» La douleur...
Hier à 20:51 par mesangebleue88

» Portrait chinois
Hier à 20:30 par mesangebleue88

» Pendu sans pendaison
Hier à 19:17 par Vasty

» Riz au lait
Hier à 19:08 par mary

» Repas de fêtes fin d'année...
Hier à 18:49 par esther

» mardi 21 novembre
Mar 21 Nov 2017 - 21:30 par mesangebleue88

» Mes lectures
Mar 21 Nov 2017 - 21:06 par mesangebleue88

» Émotions et Douleurs Physiques…
Mar 21 Nov 2017 - 20:17 par mesangebleue88

» Il y a quelque part...
Mar 21 Nov 2017 - 13:08 par mesangebleue88

» lundi 20 novembre
Lun 20 Nov 2017 - 21:30 par mesangebleue88

» Tous les plus beaux poèmes
Lun 20 Nov 2017 - 21:27 par mesangebleue88

» Vous connaissez-vous ?...
Lun 20 Nov 2017 - 21:15 par Vasty

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 40 le Mar 28 Juin 2016 - 8:17

Partagez | 
 

 La bipolarité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mesangebleue88

avatar

Messages : 10426
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 60
Localisation : Aube

MessageSujet: La bipolarité    Jeu 1 Juin 2017 - 22:27

Le trouble bipolaire est une maladie responsable de dérèglements de l’humeur avec le plus souvent une alternance d’états d’exaltation et de dépression. Favorisée par des facteurs biologiques et génétiques, cette maladie psychique apparaît le plus souvent chez l’adulte jeune voire l’adolescent.

On en parle peu pourtant il y a 600 000 personnes touchées en France. J'ai regardé un documentaire ce soir qui montrait des gens atteints de ces troubles. Je ne me reconnais pas tout à fait dans ce que j'ai vu et entendu ce soir. Je suis plus dépressive que bipolaire et c'est par période.

QU’EST-CE QUE LE TROUBLE BIPOLAIRE ?

Le trouble bipolaire est une maladie psychiatrique caractérisée par des troubles récurrents de l’humeur ; elle était appelée auparavant psychose maniacodépressive. Chez les personnes malades, l’humeur évolue typiquement selon deux phases (d’où le terme "bipolaire"), qui surviennent en alternance.

Les épisodes maniaques

Durant ces phases d’exaltation, les patients sont extrêmement actifs, et se sentent parfois euphoriques. Cela se traduit dans leur comportement : ils prévoient par exemple de multiples projets, ou font de grosses dépenses sans vérifier leur bien-fondé. Cependant, dans ces périodes, les personnes atteintes peuvent aussi être irritables.

Les épisodes dépressifs

Ils correspondent à un fléchissement de l’humeur, faisant suite à une phase maniaque. Les patients peuvent alors éprouver une grande tristesse, et perdre tout désir d’activité. Parfois, ils se replient sur eux-mêmes et développent des idées suicidaires.

Entre ces épisodes, l’humeur peut redevenir normale, ou quasiment normale.

On différencie plusieurs types de troubles bipolaires.

LA FRÉQUENCE DU TROUBLE BIPOLAIRE

Selon des études internationales menées depuis plusieurs décennies, le trouble bipolaire atteindrait 1 % de la population mondiale.

Cette affection chronique débute parfois à l’adolescence mais le plus souvent au début de la vie adulte. Cependant, elle peut aussi apparaître chez des personnes de plus de 60 ans, voire 70 ans.

Par ailleurs, hommes et femmes sont touchés dans les mêmes proportions. Toutefois, le trouble bipolaire débute plus souvent par un épisode dépressif chez les femmes et par un épisode maniaque chez les hommes.

CAUSES, FACTEURS FAVORISANTS ET DÉCLENCHANTS DU TROUBLE BIPOLAIRE

On ne comprend pas encore bien l’origine du trouble bipolaire. On sait toutefois qu’il existe des facteurs favorisants (plus souvent présents quand la maladie se déclare après 50 ans) :

Des modifications biologiques
Le fonctionnement des cellules du cerveau, ainsi que leur communication entre elles, semblent perturbés chez les personnes malades.
Des causes génétiques
Plusieurs gènes ont été identifiés comme favorisant l’apparition du trouble bipolaire. La maladie est d’ailleurs plus répandue dans certaines familles.
Chez les personnes prédisposées à ces facteurs, un trouble bipolaire peut débuter sous l’action d’éléments déclencheurs :

un stress, quelles qu’en soient les causes (divorce, séparation affective, décès d’un proche, licenciement, déménagement, etc.) ;
la consommation d’alcool, de tabac et/ou de drogues ;
un manque de sommeil ;
la survenue d’une maladie (ex. : hyperthyroïdie) ;
plus rarement, la prise de certains médicaments (corticoïdes, traitement de la maladie de Parkinson, interféron , anti-inflammatoires, antidépresseurs, etc.)
Cependant, un trouble bipolaire peut également se développer sans élément favorisant ni déclenchant.


_________________


Quelques fleurs, avec mes pensées au quotidien pour vous tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
mesangebleue88

avatar

Messages : 10426
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 60
Localisation : Aube

MessageSujet: Re: La bipolarité    Jeu 1 Juin 2017 - 22:28

Bipolaire de type 1

Le bipolaire de type 1 alterne entre phases maniaques et phases dépressives, c’est la forme la plus courante de cette maladie mentale . Nous notons toutefois, entre ces 2 passages, un court épisode sans manie ni dépression . Les troubles bipolaires de type 1 sont les plus rapides à diagnostiquer lors de thérapie car ils sont très prononcés et espacés chez les malades maniaco dépressifs . La phase maniaque est l’élément déclencheur du diagnostic, puis après un court instant dît normal, survient généralement une phase dépressive très importante .

Durant l’épisode maniaque, le patient est hyperactif avec une énergie débordante, il est comme surexcité ! Ces discussions seront saccadées, il aura une multitude d’idées en même temps et il parlera généralement très vite et fort, il sera très impulsif aussi, en cause principal : un faible temps de sommeil ( repos non récupérateur, pas profond ) . Il aura des instants de total délire, autant dans ses propos que dans ses faits et gestes, et pourra rentrer dans des colères noires ( parfois très violentes et dangereuses ) pour des choses insignifiantes en temps normal; Le malade atteint de bipolarité est très facilement irritable pour un rien ( bruit, monde, remarque, bébé qui pleure, file d’attente, etc etc … ) . Durant ce stade maniaco, la personne se sent supérieur à tous les niveaux et n’a aucune peur, rien ne peux lui arriver ! Dans un excès d’euphorie le malade bi polaire pourra dépenser de fortes sommes d’argent sans se soucier de savoir s’il peut vraiment le dépenser, beaucoup de personnes ayant des troubles de la personnalité ont de gros problèmes financiers ( découvert, chèques sans provision, FICP, etc etc .. ) . Le bi-polaire a également un besoin sexuel intense durant ses phases de manie, il pourra avoir des relations sexuelles avec plusieurs partenaires différents même s’il est déjà en couple ! Il a en continu ce besoin de séduire, un besoin psycho-affectif, savoir s’il peut plaire …

Pendant l’épisode dépressif, les malades auront les symptômes contraire avec des épisodes de grosse dépression qui se traduiront par un manque d’appétit, besoin de sommeil continuel, une énergie ainsi qu’une estime de soi au plus bas niveau . Dans ses pensées c’est le calme plat, les idées noires fusent à longueur de journée, il sera en retrait socialement, ne sortira presque plus et aura une perte de confiance en soi totale . Les troubles anxieux et crises d’angoisses sont fréquentes durant de stade chez les personnes dépressives . Un facteur beaucoup plus grave est à surveiller, il concerne le suicide du patient : Dans certains cas, une tentative de suicide peut être envisagée par le malade, les crises suicidaires sont fréquentes chez les bipolaire si la durée de cette phase de tristesse profonde est longue … Des hallucinations et moments de psychose sont également à prévoir si le sujet est vraiment isolé .

_________________


Quelques fleurs, avec mes pensées au quotidien pour vous tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
mesangebleue88

avatar

Messages : 10426
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 60
Localisation : Aube

MessageSujet: Re: La bipolarité    Jeu 1 Juin 2017 - 22:28

Attention tout de même, toutes les personnes qui souffrent de la maladie bipolaire n’ont pas tous les mêmes symptômes, certains n’en n’auront que 4 ou 5 et d’autres les auront tous, la maladie est très différente d’un individu à l’autre, c’est exactement pareil pour la durée des phases ainsi que l’intensité ou même le nombre d’épisodes différents chaque année, pour l’instant nous ne pouvons encore l’expliquer vraiment …

Pour l’instant, la « pseudo » guérison des troubles de l’humeur se fait principalement par la prise de lithium afin de réguler / stabiliser l’humeur du malade de type 1 . Des anti-dépresseurs peuvent également être prescrits en complément, mais ils sont toutefois à prendre avec précaution car certaines personnes pensent que les antidépresseurs ( Deroxat, Cymbalta ou encore Laroxyl ) peuvent accélérer les cycles de manie ou de dépression . Pour prévenir les risques de récidive, les traitements médicamenteux sont généralement associés à un suivi chez un médecin spécialiste ( psychiatre ou psychologue ) . Ne perdez jamais en mémoire que la maladie bipolaire est très difficile à diagnostiquer et qu’il faut bien souvent une dizaine d’années avant qu’un patient puisse réellement être décrit comme bipolaire .


_________________


Quelques fleurs, avec mes pensées au quotidien pour vous tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
mesangebleue88

avatar

Messages : 10426
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 60
Localisation : Aube

MessageSujet: Re: La bipolarité    Jeu 1 Juin 2017 - 22:29

Bipolaire de type 2

Les bipolaires de type 2 alternent également avec les phases dépressives et maniaque, mais ces dernières sont alors moins prononcées, on parle alors d’hypomanie; donc d’épisode hypomaniaque . Durant cette période, le malade est toujours très actif et déborde d’énergie, comme le prouve souvent un nombre impressionnant de projets en tête … Il se sent très bien dans sa tête et dans sa peau, tellement bien qu’il arrête souvent son traitement afin de rester dans cet état émotionnel . L’hypomanie est beaucoup plus faible en intensité et est donc presque impossible à distinguer sans l’épisode dépressif . Malheureusement sans traitement, le bipolaire bascule vite en dépression, ( avec quelquefois un petit laps de temps en « phase normale » ), sa fatigue, son manque de confiance en soi et sa tristesse peuvent donner suite à des agissements pour une éventuelle tentative de suicide …. Alors même si les sautes d’humeur paraissent normales et tout à fait naturelles, méfiez-vous et gardez l’oeil si une phase dépressive survient … Le passage peut être très brutal chez certaines personnes .

_________________


Quelques fleurs, avec mes pensées au quotidien pour vous tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
mesangebleue88

avatar

Messages : 10426
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 60
Localisation : Aube

MessageSujet: Re: La bipolarité    Jeu 1 Juin 2017 - 22:29

Bipolaire de type 3

Le 3ème type de bipolarité est un peu plus complexe . Les sujets oscillent toujours avec de fortes variations émotionnelles entre exaltation et déprime, mais les épisodes d’hypomanie ou de manie sont générés par la prise d’antidépresseur ( mauvais traitement ou pas de prise de stabilisateur d’humeur ), et les épisodes dépressifs sont engendrés par des antécédents familiaux de manies et/ou de troubles bipolaires . La pathologie est alors purement provoquée pharmacologiquement . Le danger de ce type 3 de bipolarité réside dans le fait que la personne peut avoir des sautes d’humeur maniaco tout en étant dans une phase dépressive … Le malade devra alors être suivi avec un nouveau traitement, des thymorégulateurs comme le lithium, pendant un minimum de 6 mois afin de le stabiliser sur son trouble de l’humeur pour ensuite lui faire baisser en intensité ses phases dépressives avec les bons anti dépresseurs . Des douleurs musculaires peuvent également apparaitre avec le temps .

_________________


Quelques fleurs, avec mes pensées au quotidien pour vous tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
mesangebleue88

avatar

Messages : 10426
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 60
Localisation : Aube

MessageSujet: Re: La bipolarité    Jeu 1 Juin 2017 - 22:29

Bipolaire de type 4

Le type 4 des troubles de l’humeur correspond surtout à la cyclothymie . Certes, on s’éloigne un peu de la bipolarité, mais cela reste semblable dans le fait qu’il s’agit toujours de stade hypomaniaque et dépressif, mais avec une intensité très faible . Très peu perceptible pour une personne ne connaissant pas cette maladie mentale, ce qui n’en n’empêche pas qu’elle reste tout de même assez handicapante au quotidien pour la personne qui en souffre . Les patients sont moins dans l’excès mais les phases sont beaucoup plus courtes et il n’est donc pas rare de voir une personne cyclothymique passer d’un état d’hypomanie à un état de dépression en une journée !!

_________________


Quelques fleurs, avec mes pensées au quotidien pour vous tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
mesangebleue88

avatar

Messages : 10426
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 60
Localisation : Aube

MessageSujet: Re: La bipolarité    Jeu 1 Juin 2017 - 22:30

Bipolaire de type 5

Le type 5 des troubles de la personnalité est très dangereux puisque il est encore moins visible que le type 4 . Le malade est un hyperactif ( voire même borderline ) au quotidien et vis à 2000 à l’heure … Il est impossible de le considérer comme bipolaire pendant très longtemps car il peut garder cet épisode d’hyperactivité pendant des années … Jusqu’au jour où il tombe en dépression … On parle alors de dépression bipolaire ou le risque suicidaire est 2 fois plus important et peu survenir à la suite d’un burn out .



Enfin pour finir, au delà de la bipolarité, si cette dernière est mal soignée ou la malade est dans le déni total pendant de longues années, alors sa santé mentale sera en jeu et sa maladie évoluera vers les syndromes supérieurs comme la schizophrénie, fibromyalgie ou encore un état de psychose constant …


_________________


Quelques fleurs, avec mes pensées au quotidien pour vous tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
mesangebleue88

avatar

Messages : 10426
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 60
Localisation : Aube

MessageSujet: Re: La bipolarité    Jeu 1 Juin 2017 - 22:35

Je me reconnaitrais plutôt dans le bipolaire de type 4 mais pas sûre. Faudrait passer des tests pour le savoir et j'en ai vraiment pas envie. Je vais voir avec mon médecin si il peut me prescrire du lithium en ampoules. J'en ai déjà eu et ça m'avait fait du bien.

Ce n'est pas drôle à vivre. Comme je plains ces gens qui en sont atteints et y 'a toutes sortes de gens et toutes sortes de troubles bien sûr. On est pas tous pareil. L'essentiel c'est d'arriver à se soigner pour éviter le suicide car chez certaines personnes c'est grave car cela conduit au suicide.

_________________


Quelques fleurs, avec mes pensées au quotidien pour vous tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
mary
Admin
avatar

Messages : 4312
Date d'inscription : 09/01/2013
Localisation : sud ouest

MessageSujet: Re: La bipolarité    Ven 2 Juin 2017 - 20:35

attention internet c 'est bien mais seul un médecin peut diagnostiquer la maladie des symptomeq pouvant correspondre à d'autres maladies

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://amities-et-partages.forumactif.org
mesangebleue88

avatar

Messages : 10426
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 60
Localisation : Aube

MessageSujet: Re: La bipolarité    Ven 2 Juin 2017 - 20:57

oh oui ça je le sais bien Mary.

_________________


Quelques fleurs, avec mes pensées au quotidien pour vous tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
esther

avatar

Messages : 9760
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 69

MessageSujet: Re: La bipolarité    Ven 2 Juin 2017 - 21:19

je suis diagnostiqué bi polaire, mais par contre après des moments d exaltation, j ai envie de soulever des montagnes, vient le repli , la deprime, mais je reste dans mon coin, j ai jamais ete de mauvaise humeur à envoyer les gens ballader,

a ce jour j ai réussie à controler mes montées et descentes je suis on peut dire plate, je prends plus aucun medicament, mais j ai quand meme mis un mur autour de moi car je percois aussi toutes les emotions des autres, et meme de mes animaux pas marrant se truc

_________________
  Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://www54.jimdo.com/app/s84a6cbf6d0edd940/pc8f33170177b4ef7/
féetiche

avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 68
Localisation : prés de l'océan

MessageSujet: Re: La bipolarité    Ven 2 Juin 2017 - 22:45

la bipolarité est une vrai maladie  et comme le dit trés justement Mary ,seul un vrai médecin peut déclarer une bipolarité chez quelqu'un
on ne s'invente pas bipolaire et ça n'est pas parce qu'on a des sautes d'humeur qu'on est bipolaire
j'ai bossé trés longtemps dans une structure  ou il y avait des enfants avec des comportements a risque
parmi eux,des bipolaires ,et aussi de simples "colériques" 
le mieux,pour être sure ,il faut consulter   et pas n'importe quel médecin   !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
esther

avatar

Messages : 9760
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 69

MessageSujet: Re: La bipolarité    Sam 3 Juin 2017 - 8:32

au debut on savait pas dans les années 80 , mon ex m avait fait passer pour folle,après que sa mère et sa soeur m ont dit que j etais ensorcelée, meme on generaliste savait pas diagnostiquer je suis resté plus de 2 ans en hopital phy, puis après j etais soigné pour depression  et suivie par un physiatre, qui lui m a diagnostiqué bi polaire,mais je pense pas trop fort, d ailleurs il voulait me donner AAH, mais je voulais bosser fallait que je m en sorte, j y suis encore d ailleurs chez le phy mais j y vais que quand vraiment sa va pas, et j ai de moins en moins de crise, je suppose qu elle etait pas aussi forte , car j en ai vu des bipolaires c etait horrible

_________________
  Invité
Revenir en haut Aller en bas
http://www54.jimdo.com/app/s84a6cbf6d0edd940/pc8f33170177b4ef7/
mesangebleue88

avatar

Messages : 10426
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 60
Localisation : Aube

MessageSujet: Re: La bipolarité    Lun 5 Juin 2017 - 19:14

d'une personne à l'autre ce n'est pas pareil.

_________________


Quelques fleurs, avec mes pensées au quotidien pour vous tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bipolarité    

Revenir en haut Aller en bas
 
La bipolarité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
amitiés et partages :: vie quotidienne-
Sauter vers: